Néo-paganisme : La pensée sauvage de Michel Maffesoli

Universiatire reconnu, membre de l’Institut universitaire de France, Michel Maffesoli est le sociologue qui a probablement analysé le plus finement le retour d’une forme inconsciente de tribalisme festif et tragique dans notre société contemporaine. Sa lecture est essentielle pour comprendre le phénomène du néo-paganisme.Entretien paru dans le numéro 42 de la revue Rébellion ( Juin 2010). R/ Vous êtes issu […]

» Lire la suite

Pouvoir des drogues/Drogues du pouvoir

La banalisation de la consommation de drogue ne doit pas faire oublier qu’elle est une arme du pouvoir. C’est en jouant sur les faiblesses des gens que le système se renforce. Pourquoi les hommes se droguent-ils ? Les hommes ont toujours utilisé des drogues. Elles accompagnaient les rites religieux pour rechercher une extase censée mettre l’homme en relation avec les divinités. […]

» Lire la suite

Entretien avec David L’Epée : « Je suis juste un observateur curieux attiré par les zones troubles »

Les Editions des Livres Noirs font paraître une brochure de David L’Epée intitulée Socialismes asiatiques : l’Orient est-il toujours rouge ? qui réunit quelques textes de l’auteur consacrés aux modèles socialistes chinois et nord-coréen. Rencontre avec un passionné de l’Asie, qui écrit dans les pages de Rébellion depuis maintenant dix ans. Quelle a été la genèse de la publication de cette brochure ? […]

» Lire la suite

Propositions de sortie de crise : Le peuple a le remède en lui !

Alors que proposons-nous face à cela ? Pour que cette crise ne soit pas une énième adaptation de la société à la feuille de route du turbo-capitalisme, il faut une réponse concrète et radicale. Si la société est en voie d’éclatement, il ne faut rien attendre des gouvernants et trouver en nous-même ce qui servira à reconstruire. Il n’y a rien […]

» Lire la suite

Gauchisme et Islam politique : le grand aveuglement

Depuis environ une décennie, de nombreuses organisations marxisantes ont opéré une grande réorientation stratégique en direction des populations immigrés et d’origine immigrée, s’appuyant sur un discours antiraciste et anti-autoritaire et investissant massivement le terrain propalestinien ; tout cela le plus souvent au nom de la lutte contre l’impérialisme. Je préfére préciser ici que je n’entends pas utiliser ce terme « islamo-gauchisme » comme […]

» Lire la suite

La production par le chaos

Nous pensons communément que pour mieux asseoir sa puissance une société, telle la nôtre, qui repose sur la production engendre inévitablement toujours plus d’ordre. Et il est vrai qu’il en fut ainsi jusque une période récente. L’industrialisation détermina à partir de sa naissance au XIXème siècle une hyper-rationalisation des méthodes collectives de fabrication, et ce dans le but d’atteindre une […]

» Lire la suite

Entretien avec Nicolas Fabre – Le retour à la terre : mythe ou réalité ?

Pratiquant la permaculture depuis plus de dix ans, Nicolas Fabre fut un de ces jeunes citadins qui aurait pu continuer une vie sans véritable souci, oubliant dans la fête, la fumée ou l’alcool, le vide de son existence. Pour lui, tout quitter et partir, c’était ne rien quitter en réalité, c’était pouvoir, en se confrontant à la nature, se confronter […]

» Lire la suite

Alain de Benoist : La figure du bourgeois

En 2002, Alain De Benoist avait rassemblé dans « Critiques Théoriques  » ( Editions de l’Age d’Homme) une série de textes publiés dans les années 1990. Ce livre fût une des influences majeures et une sources de discutions pour notre équipe lorsque nous lancions Rébellion. L’étude sur la figure du bourgeois y figurant est d’une grande actualité. « Brocardé, dénoncé, tourné en […]

» Lire la suite

Libérons le travail du salariat

L’histoire du salariat est celle d’une dépossession. La confiscation du travail pour servir aux intérêts du capitalisme. L’émancipation des travailleurs du salariat sera une étape cruciale vers une communauté populaire autonome dans une patrie régénérée. La domestication capitaliste L’histoire du salariat sous sa forme actuelle est très récente dans l’histoire de l’Europe. C’est avec le plein développement du capitalisme qu’il […]

» Lire la suite

Cornelius Castoriadis : Au coeur du Labyrinthe …

Intellectuel atypique, Cornelius Castoriadis , disparu à la fin de l’année 1997, avait tenté de cerner la modernité occidentale et de repenser le projet révolutionnaire à l’heure de la dernière des mutations du Capitalisme. Se fondant sur la richesse d’une approche pluridisciplinaire, basée sur une connaissance hors norme des divers domaines de la pensée (sociologie, philosophie, économie, histoire, psychologie), il […]

» Lire la suite

Les Réprouvés d’Ernst Von Salomon : Grandeurs et limites de l’activisme

Les Réprouvés d’Ernst Von Salomon : Grandeurs et limites de l’activisme Bréviaire de plusieurs générations d’aventuriers et de militants (de « gauche » comme de « droite »), « Les Réprouvés » est l’analyse la plus fine des grandeurs et des limites de l’activisme. A travers le récit d’Ernst Von Salomon, on découvre une époque troublée où les explosifs les […]

» Lire la suite

Gauche et socialisme : le grand malentendu

Conférence de David L’Epée prononcée au Café du Pont-Neuf, à Paris, le 21 mai 2016 et reprise dans Rébellion ( numéro 75) Certains d’entre vous penseront peut-être qu’inviter un Suisse à venir parler du socialisme était une idée incongrue. Inviterait-on un Saoudien à un colloque sur les droits de l’homme ? Et pourtant nous avons, chez nous aussi, une longue histoire […]

» Lire la suite

Thibault Isabel : « A nos amis » du Comité Invisible – Manuel de l’activiste en temps de crise des idéaux

Le « comité invisible », on s’en souvient bien sûr, avait défrayé la chronique en 2008, lors de l’affaire des inculpés de Tarnac. La police avait attribué la fondation de ce comité à des militants anarchistes installés sur le plateau de Millevaches, en Corrèze, et gravitant autour de Julien Coupat. Le groupe était accusé d’avoir organisé le sabotage d’une caténaire de ligne […]

» Lire la suite

Jacques Ellul : nul n’est prophète en son pays !

S’il y a bien une expression consacrée pour caractériser la renommée intellectuelle de cet universitaire et théologien français, c’est bien  « nul n’est prophète en son pays » puisque ces grandes théories, comme celle sur la « technicité » du monde et son aliénation à celle-ci, seront essentiellement reprises et étudiées à l’étranger. Né en 1912 à Bordeaux et mort à Pessac en 1994, […]

» Lire la suite

Entretien avec Francis Cousin : « L’être contre l’avoir ».

D’un grand intérêt pour ce qui concerne le rejet de toute la dynamique nous ayant conduit jusqu’à l’époque contemporaine de la pourriture envahissante du capital et nous propose de nous réenraciner dans l’ancestrale résistance à la dictature de l’avoir afin d’abandonner celle-ci et de la surmonter définitivement.

» Lire la suite

Orientation politique de rentrée pour Rébellion : Nouveau Jalon

La fracture s’étend. Les nerfs sont nus, exposés anarchiquement à l’air infecté. Répression puis endiguement idéologique des Actes des Gilets Jaunes, confinement forcé, déconfinement accompagné du port des masques qui ne se limite plus aux espaces clos publics mais aux lieux de rassemblement extérieurs, manifestations massives contre les violences policières malgré l’état d’urgence sanitaire maintenu ayant réactivé médiatiquement la racialisation des […]

» Lire la suite

La démocratie directe des hommes en armes

« Il faut éliminer la personne en tant que sujet (révolutionnaire). » (J. Camatte, Bordiga et la passion du communisme) En écrivant ces lignes à propos du sujet révolutionnaire, qu’il conçoit lui comme étant un sujet de classe, une classe-sujet, Jacques Camatte pointe indirectement la question du modèle démocratique réel, balloté entre l’individualisme libéral-capitaliste et le collectivisme anarcho-communiste. Nous posons que la […]

» Lire la suite

Pour le Peuple et la Nation : Petite Histoire du National-Bolchévisme

Bien que porteur d’ambiguïtés, en premier lieu du fait de la réunion de deux notions en apparence totalement opposées, le National-Bolchévisme conserve un intérêt théorique indéniable et mérite qu’on continue à s’y intéresser.

» Lire la suite

Réflexions stratégiques : Politique et implication

« Je ferai aimablement remarquer aux hommes politiques qui me prennent pour un rigolo que ce n’est pas moi qui ai commencé. » Coluche On assiste de nos jours à un rejet de la politique et de l’engagement. Ce rejet, ou à tout le moins cette méfiance, étend son emprise sur une part importante de nos contemporains, et en particulier chez une […]

» Lire la suite

Qu’est-ce que l’aliénation capitaliste ?

Le capitalisme n’est pas seulement un système économique, il est la matrice qui a engendré le monde moderne et aussi un type humain, que certains ont appelé Homo Oeconomicus, fruit d’une véritable transformation anthropologique. Il a réalisé ce que les régimes totalitaires du XX° siècle avaient rêvé de faire sans pouvoir le réaliser: donner naissance à un homme nouveau et […]

» Lire la suite

Michel Clouscard : Le capitalisme de la séduction

Cela fait 10 ans, le 21 février, que Michel Clouscard est décédé. En plein mouvement des Gilets jaunes, c’est l’occasion de le relire. A la fin des années 1970, Michel Clouscard débute une analyse des phénomènes nés du libéralisme triomphant. Sa démarche est clairement une réponse à l’absence de compréhension par le PCF (enfermé alors dans une « orthodoxie » […]

» Lire la suite

William Morris : La société de l’avenir

Conférence que William Morris devait donner devant la section de la Ligue Socialiste de Hammersmith le 13 novembre 1887, le fameux «Dimanche Sanglant». Aussi la reporta-t-il d’une semaine puis la donna encore cinq fois ici et là. Elle fut publiée dans Commonweal, la revue hebdomadaire de la Ligue Socialiste. In L’ÂGE DE L’ERSATZ, et autres textes contre la civilisation moderne  Éditions de […]

» Lire la suite

William Morris, Artisan Utopiste

Auteur, designer, traducteur, peintre, poète, philosophe, militant politique… il n’est pas un domaine que William Morris n’ait négligé. Véritable polymathe à la façon des humanistes du moyen-âge qu’il admirait tant, cet anglais du XIXème siècle a laissé derrière lui une œuvre riche, qu’on ne se lasse pas de découvrir et redécouvrir. Résolument politique, il s’est appliqué à continuellement casser les […]

» Lire la suite
1 2 3 10