Il y a 20 ans : un appel à la Résistance

En mai 1993, Jean-Paul Cruse, ancien maoïste de la Gauche prolétarienne et militant du Syndicat national des journalistes CGT, appelant à « un violent sursaut de nationalisme, industriel et culturel », publie en une de L’Idiot international un appel aux patriotes : Vers un front national1.  A gauche, chacun se demande comment un membre du comité de surveillance du quotidien Libération a pu perpétrer […]

» Lire la suite

Gauchisme et Islam politique : le grand aveuglement

Depuis environ une décennie, de nombreuses organisations marxisantes ont opéré une grande réorientation stratégique en direction des populations immigrés et d’origine immigrée, s’appuyant sur un discours antiraciste et anti-autoritaire et investissant massivement le terrain propalestinien ; tout cela le plus souvent au nom de la lutte contre l’impérialisme. Je préfére préciser ici que je n’entends pas utiliser ce terme « islamo-gauchisme » comme […]

» Lire la suite

Giuseppe Mazzini, le révolutionnaire solitaire

1831, le socialisme est en train de naître et les nations s’éveillent, l’Europe secoue les tyrans. A Marseille, dans la fièvre du patriotisme et de l’amitié, une poignée d’italiens en exil proclame la naissance de Jeune Italie, le mouvement qui pour eux devait libérer leur pays de l’occupation étrangère et des monarques corrompus. A leur tête, un jeune homme d’à […]

» Lire la suite

La postmodernité philosophique expliquée aux enfants et aux grandes personnes

Avertissements du traducteur : Ce texte constitue le trente neuvième et avant-dernier chapitre du testament philosophique de Costanzo Preve: « Nouvelle histoire alternative de la philosophie. Le chemin ontologico-social de la philosophie ».2013. Il correspond aux pp. 427-452 de l’édition originale. Traduit inédite de l’italien par YVES BRANCA.   Jean-François Lyotard, le philosophe français qui a « lancé » le concept philosophique de « postmoderne », entendu comme la fin […]

» Lire la suite

Michel Clouscard : Le capitalisme de la séduction

A la fin des années 1970, Michel Clouscard débute une analyse des phénomènes nés du libéralisme triomphant. Sa démarche est clairement une réponse à l’absence de compréhension par le PCF (enfermé alors dans une « orthodoxie » dogmatique) de la société capitaliste en mutation. Face aux graves dérives idéologiques gauchistes de l’après Mai 68, il propose d’actualiser la théorie et […]

» Lire la suite

Autonomie et Imaginaire

L’autonomie est une notion complexe à facettes multiples. L’idéologie libérale la conçoit comme la seule émancipation de l’individu. C’est alors le triomphe de la liberté individuelle avec ses droits attenants de pouvoir tout faire sans aucune limite. Projet marqueur de toujours plus d’inégalités, il va de soi que le marché roi n’est pas notre vision des choses. Le grand théoricien […]

» Lire la suite

Pour des communautés politiques autonomes et offensives !

“L’Empire ne s’oppose pas à nous comme un sujet qui nous ferait face, Mais comme un milieu qui nous est hostile”  Tiqqun, Contribution à la guerre en cours. En 2005, sur le plateau des Millevaches, ceux qui seront trois ans plus tard au centre de la fameuse « Affaire de Tarnac » décident de s’éloigner volontairement du monde moderne afin de recréer, à […]

» Lire la suite

Entretien avec David L’Epée : « Je suis juste un observateur curieux attiré par les zones troubles »

Les Editions des Livres Noirs font paraître une brochure de David L’Epée intitulée Socialismes asiatiques : l’Orient est-il toujours rouge ? qui réunit quelques textes de l’auteur consacrés aux modèles socialistes chinois et nord-coréen. Rencontre avec un passionné de l’Asie, qui écrit dans les pages de Rébellion depuis maintenant dix ans. Quelle a été la genèse de la publication de cette brochure ? […]

» Lire la suite

Anatomie de Monsieur Moyen

  En 2006, notre collaborateur Saint Martin faisait le portrait de Monsieur Moyen. Aujourd’hui, Emmanuel Macron est un président à son image…  Dans l’univers dissident radical, il est un être auquel personne ne pense, alors que pourtant tout dépend de lui : Monsieur Moyen, cette espèce de mammifère apolitique et opportuniste dont nous croisons chaque jour plusieurs centaines de représentants. Constat […]

» Lire la suite

Les médias dans le collimateur

Les médias furent massivement pour Emmanuel Macron. Et alors ?  Les médias véhiculent les idées dominantes et sont aux ordres d’intérêts politiques et économiques. Faiseurs d’une opinion publique virtuelle, ils jouent le jeu du système. Cela dit, quelle attitude doit-on adopter à leur encontre ?  Quand l’ennemi veut nous imposer son terrain de bataille, il faut le refuser. Choisir de développer […]

» Lire la suite

La ville malade de la banlieue : sauver les villes des méga-villes par Pierre Le Vigan

Hubert-Félix Thiéfaine chantait « Quand la banlieue descendra sur la ville  ». C’est  l’expression de la vieille peur de l’encerclement de la ville par la banlieue. Une peur qui s’appuie sur la crainte des émeutes urbaines, sur la peur des immigrés qui peuplent la banlieue, sur un nœud de réalités tout comme de fantasmes. La banlieue apparaît ainsi « contre » la ville, […]

» Lire la suite

La crise est dans l’homme. Suicide et mal de vivre à l’ère de l’hypermodernité par Thibault Isabel

L’homme est-il fait pour être heureux ? Sans doute aimerait-il l’être, assurément. Le bonheur reste cependant un idéal abstrait, qu’il est bien difficile de définir positivement, et qu’il est moins facile encore de réaliser concrètement dans sa vie. On peut raisonnablement estimer que, depuis la nuit des temps, tous les représentants de notre espèce connaissent épisodiquement des moments de déprime ; le […]

» Lire la suite

Entretien : Les réflexions sur la violence de Thibault Isabel

Thibault ISABEL est né en 1978, à Roubaix. Docteur en esthétique, il s’est d’abord spécialisé dans la psychologie de l’art, avant de se consacrer à la philosophie générale, l’histoire des mentalités et l’anthropologie culturelle. Il est rédacteur en chef de Krisis et auteur du livre Pierre-Joseph Proudhon. L’Anarchie sans le désordre ( Cet entretien date du numéro 46 de la revue […]

» Lire la suite

Vote ou révolte ? Etre gouverné pour Proudhon …

Etre gouverné c’est être gardé à vue, inspecté, espionné,dirigé, légiféré, reglementé, parqué, endoctriné, prêché, contrôlé, estimé, apprécié, censuré, commandé, par des êtres qui n’ont ni titre ni la science, ni la vertu… Etre gouverné, c’est être, à chaque opération, à chaque transaction, à chaque mouvement, noté, enregistré, recensé, tarifé, timbré, toisé, coté, cotisé, patenté, licencié, autorisé, apostillé, admonestré, empêché, réformé, […]

» Lire la suite

L’oligarchie contre les classes populaires

« Elue par la mondialisation, une Nouvelle Classe politique médiatique s’est mise en place, qui associe dans un même élitisme de la richesse et du paraître, dirigeants politiques, hommes d’affaires et représentants des médias, tous intimement liés les uns aux autres (hors caméra, ils se tutoient et s’appellent par leurs prénoms) tous convaincus de la « dangerosité » des aspirations […]

» Lire la suite

Entretien avec Piero San Giorgio : Survivre à l’effondrement économique


Êtes-vous prêts pour l’effondrement ? Question directe que Piero San Giorgio pause sans concession dans son guide de survie à la catastrophe économique. Même si nous ne partageons pas sa vison extrêmement pessimiste de l’avenir, nous ouvrons le débat. Quels éléments et événements personnels vous ont amené à écrire un « manuel de survie » à l’effondrement économique ? La prise de conscience […]

» Lire la suite

Ébauche de discours sur la situation agricole française

Dans plusieurs zones rurales, les résultats du premier tour de la présidentielle sont le reflet de la crise économique que traverse le monde rural. Voici plusieurs années que les agriculteurs expriment leur mécontentement et essayaient de faire entendre leur voix en dénonçant la terrible situation dans laquelle ils se trouvent. Force est de constater qu’aucune solution politique n’a été proposée […]

» Lire la suite
1 2 3 7