Pour une autonomie offensive !

Pour une autonomie offensive ! 

La question de l’action est au coeur de la réflexion et de la pratique  de Rébellion depuis 20 ans. Comment agir en cohérence avec nos idées et être efficace pour la cause ? 

Nous n’avons pas de solution miracle d’abord. Notre expérience nous pousse actuellement à faire le choix de l’autonomie offensive car nous pensons qu’elle est la forme d’organisation la plus efficace. 

L’autonomie offensive c’est quoi ? C’est un mode d’action qui permet à chacun de trouver sa place dans l’action. Refusant de perdre du temps avec des appareils politiques sclérosés ( partis électoralistes, groupuscules, associations poussiéreuses, sectes diverses), nous ne voulons plus gérer les innombrables profils psychologiquement déviants qui polluent les mouvances « radicales ».



L’autonomie offensive repose sur une galaxie de groupes autonomes. Un groupe autonome est constitué de plusieurs personnes mais reste de taille humaine ( 3 à 10 personnes) . Ces personnes se connaissent très bien, elles se font confiance, elles se sont réunies selon des principes affinitaires (même vision des choses, même culture politique, même parcours,  etc.),  leur organisation est communautaire.



Le groupe autonome existe de manière continue, ses membres se réunissent, discutent, font des actions, participent éventuellement à des projets plus généraux, etc… Il est un laboratoire d’idée et d’action. Son existence  est discrète et il se rend le moins  visible possible pour éviter la répression.

Dans un mouvement comme le refus du pass sanitaire, les groupes autonomes doivent être comme des poissons dans l’eau. Ils se fondent dans une mobilisation inédite et participent à sa radicalisation via la diffusion de nos idées partout où cela est possible. 

Chacun doit créer son groupe autonome pour rayonner autour de lui. Il ne faut pas attendre des autres l’action, il faut la porter en soi. Les cas de figures sont nombreux, de la bande de copains ou Groupes déjà constitués en marge ou à l’intérieur d’organisations, l’important est d’agir concrètement. 

Rébellion donne un lien entre les groupes autonomes qui se retrouvent dans sa démarche. L’autonomie vise à l’unité des diverses sensibilités qui constituent notre lectorat dans l’action. Le socle commun théorique est simple ( lisez nos positions à la fin de chaque numéro ou sur notre site), il n’y a pas de confusion possible. Avec l’autonomie offensive, Rébellion s’ancre dans le réel par une pratique qui dépasse les vieux clivages et offre à des personnes issues d’horizons différents un espace d’expression politique et culturel ouvert. Notre rôle est de donner des moyens et de fédérer ces galaxies de groupes autonomes pour avoir une véritable impact sur la reprise de la guerre contre le système. 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.