Marsault : Attention, ça va piquer !

Le dessinateur Marsault à cette qualité rare d’envoyer l’intégralité de l’humanité se faire foudre avec un raffinement certain dans sa haine. Pour lui, l’espèce humaine dans sa diversité (des nazis aux racailles, des kassos aux bobos) est un amas de bêtise et de folie dont il faut d’urgence se débarrasser à grand coups de crayons et de rangers.

Le type à un CV en Béton pour cela : «  Banlieusard parisien, j’exerce le métier de dessinateur de bandes dessinées depuis mes seize ans (âge auquel j’ai quitté le lycée avec 2 de moyenne générale et environ 14975 heures de colle). Mon caractère sociable et primesautier m’amènera par la suite à m’épanouir dans des métiers aussi passionnants que variés, tels qu’ouvrier découpeur de vache en abattoir, ouvrier défonceur de bitume au marteau-piqueur ou encore ouvrier porteur de trucs lourds d’un point A à un point B ». Peu enclin, donc, à intégrer une école de dessin, il a acquis sa technique seul, en lisant et relisant les maîtres définitifs de la BD que sont, entre autres, Uderzo, Morris, Reiser et surtout Gotlib (génie de la BD et du non-sens). Il est devenu une référence à son tour grâce à la magie du net et de son facebook où il cumule 150 000 abonnés (merci pour une fois à Mark Zuckerberg). Nous ne sommes donc pas les seuls à raffoler de son humour noir, des aventures du sympathique Eugène et de ses hommages au regretté Lemmy de Motörhead. Avec cet album, il a réussi à réunir contre lui toutes les ligues de vertus et autres associations fémino-LGBT-lucratives qui s’acharne à vouloir lui briser sa plume. Vulgaire et violent ? Certes, mais pas plus que son époque breum !!!


Les nouveaux albums sont désormais édités par RING :

BREUM – tome 1 Attention ça va piquer

BREUM – tome 2 Blindage et liberté
Sans Filtre T.1: Compilation d’histoires courtes (1 à 3 pages), avec en bonus une fable de 24 pages narrant les péripéties post-apocalyptiques de Germain Beulard, missionné pour sauver les hommes oppressés par les femmes-truies: Misogynator. Total de l’album: 44 pages.

Laisser un commentaire