L’argent et la valeur chez Karl Marx

L’offensive planétaire du capital afin d’étendre son hégémonie et tenter de surmonter la baisse tendancielle de son taux de profit est appelé couramment de nos jours « mondialisation ». Il est vrai que ce processus s’accompagne de mutations multiples sur le plan culturel donnant l’impression que la planète a été saisie d’une véritable danse de saint guy. La mondialisation fait […]

» Lire la suite

Lettre de Costanzo Preve à un traducteur français

Si le capitalisme est la religion qui a remporté la victoire dans les trois derniers siècles, et le marxisme la principale hérésie de cette religion, je suis l’enfant de l’hérésie d’une hérésie; savoir, de cette culture mêlée de trot-skisme et de maoïsme que j’ai absorbée en réalité dans le Paris des années soixante […].

» Lire la suite

Entretien avec Costanzo Preve : Que veut dire être « marxiste » de nos jours ?

Et voici, en bref, ce que je pense: la dichotomie Droite/Gauche a globalement exprimé un ensemble de vraies contradictions politiques et sociales, grosso modo, pendant deux siècles : de 1789 à 1989 ; mais cette dichotomie tend à disparaître, […] et par conséquent, […] il est alors inévitable que toutes les anciennes catégories politiques et culturelles dichotomiques soient à redéfinir et à réécrire.

» Lire la suite

Du socialisme | Préface du livre « Rébellion, l’Alternative Socialiste Révolutionnaire Européenne »

Dans cette préface, Alain de Benoist nous offre une synthèse de l’histoire du capitalisme et du combat socialiste du 19e siècle à nos jours.

» Lire la suite

Cornelius Castoriadis : Au coeur du Labyrinthe …

Intellectuel atypique, Cornelius Castoriadis , disparu à la fin de l’année 1997, avait tenté de cerner la modernité occidentale et de repenser le projet révolutionnaire à l’heure de la dernière des mutations du Capitalisme. Se fondant sur la richesse d’une approche pluridisciplinaire, basée sur une connaissance hors norme des divers domaines de la pensée (sociologie, philosophie, économie, histoire, psychologie), il […]

» Lire la suite

Et revoilà les gaucho-humanitaristes dans la rue…

Décidément, la « gauche » ne cesse de duper les individus « altruistes » en focalisant leurs revendications en faveur des minorités et des immigrés tout en occultant les responsables du chaos mondial et de l’exploitation capitaliste.

» Lire la suite

Entretien avec Francis Cousin : « L’être contre l’avoir ».

D’un grand intérêt pour ce qui concerne le rejet de toute la dynamique nous ayant conduit jusqu’à l’époque contemporaine de la pourriture envahissante du capital et nous propose de nous réenraciner dans l’ancestrale résistance à la dictature de l’avoir afin d’abandonner celle-ci et de la surmonter définitivement.

» Lire la suite

Editorial de Jean Galié : le langage de la vie réelle

La production des idées, des représentations, de la conscience, est tout d’abord immédiatement entrelacée dans l’activité matérielle et les relations matérielles des hommes, dans le langage de la vie réelle. La représentation, la pensée, les relations spirituelles des hommes apparaissent encore ici comme l’émanation directe de leur comportement matériel.

» Lire la suite

Edito 56 : REFLEXION EN ECHO A CELLE D’UN PHILOSOPHE TRANSALPIN.

VERS LA COMMUNAUTE HUMAINE. REFLEXION EN ECHO A CELLE D’UN PHILOSOPHE TRANSALPIN. « L’être humain est la véritable communauté [Gemeinwesen] de l’homme. »Karl Marx. La récente parution en français du livre de Costanzo Preve, « Eloge du communautarisme » publié en Italie en 2007, vient opportunément rappeler ce qu’il en est de l’enjeu majeur de la période contemporaine, celui de la sortie possible du […]

» Lire la suite

Constanzo Preve : Histoire critique du marxisme

Les éditions Armand Colin viennent de publier Histoire critique du marxisme, du philosophe italien Constanzo Preve. Il s’agit d’une histoire du marxisme (et non d’une relecture ou d’une réinterprétation de la pensée de Marx) qui relance un débat nécessaire parmi les amis de Karl Marx et les penseurs qui se réclament du marxisme – deux catégories qui sont loin de se recouvrir.

» Lire la suite