Editorial du numéro 75 : Etre à la hauteur de son idéal

«  N’offre jamais à tes ennemis la possibilité de te comprendre »

Carl Schmitt

L’engagement militant peut prendre des formes différentes (en fonction de l’âge et des capacités de l’individu) mais il ne doit jamais varier dans son intensité s’il veut être authentique. L’orientation que nous donnons à notre combat doit être un dépassement de toute forme de « confort ». S’installer dans une routine, sans chercher plus loin, à l’intérieur de notre petite « mouvance », est un grand danger. En matière politique, qui n’avance pas recule. Si les Socialistes Révolutionnaires Européens n’avancent pas, s’ils ne sont pas dynamiques, déterminés, alors ils s’étioleront doucement dans les habitudes de la fausse radicalité (bar, internet, conversations sans fin)… Très vite, le découragement risque de nous conduire à nous replier sur nous-mêmes, à nous désintéresser du sort du monde.

Cette attitude, nous n’avons pas le droit de l’envisager. Notre travail n’est qu’un moyen, imparfait et toujours en construction, de transmettre le souffle de l’idéal. Nous devons faire école par notre exemple. Le succès actuel de notre revue repose justement sur le lien entre les valeurs que nous mettons en avant et nos idées. Nous devons conserver cet esprit pour vaincre la médiocrité et monter vers de nouveaux combats.

Rébellion est là pour vous pousser à la réflexion et à l’action, pour vous donner des munitions pour multiplier vos champs d’intervention. « Là où vos talents et les besoins du monde se rencontrent, disait Platon, là se trouve votre vocation ». N’attendez-pas les consignes de bureaucrates ou de leaders médiatiques, passez partout à l’offensive !

12522930_429108107298496_4604843324492212143_n

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.