IN MEMORIAM COSTANZO PREVE

Le philosophe turinois Costanzo Preve s’est éteint le 23 novembre à l’âge de soixante-dix ans. C’est un authentique communiste, un parfait connaisseur du mouvement ouvrier et plus largement de la philosophie, un homme à l’esprit toujours en éveil, capable de remettre en question les dogmes désuets dont se nourrit une époque devenue incapable de penser, qui nous quitte.

Costanzo avait pris contact, il y a quelques années, avec le comité de rédaction de notre revue Rébellion. Il s’était déclaré enthousiaste à la lecture de celle-ci et avait bien voulu nous accorder un entretien dans nos colonnes. Nous-mêmes avions-nous été profondément intéressés par sa démarche, par quelques uns de ses textes qu’ils nous faisaient parvenir et par la traduction en français de son « Histoire critique du marxisme » ainsi que par son « Eloge ducommunautarisme » dont nous avions rendu compte.

Capable de s’abstraire de la dichotomie gauche-droite ainsi que du marxisme fossilisé, Costenzo Preve était un penseur de la communauté humaine réunifiée (Gemeinwesen chez Marx). C’est à la lumière de cette idée qu’il évaluait l’histoire de la philosophie et la place particulière et originale du mouvement révolutionnaire au sein de celle-ci. On jugera de l’abjection de notre temps à l’aune des critiques et réactions défavorables dont son œuvre fut gratifiée de la part de l’extrême gauche du capital. Cela fait ressortir d’autant plus la valeur de son propos alors que les chiens de garde du système ne se privèrent pas d’attaques ad hominem. De ces gens, Costanzo nous confiait qu’ils avaient peur de leur propre ombre. Ils n’en ont guère que la consistance et c’est pour cette raison que l’œuvre du révolutionnaire turinois n’en est pas égratignée et qu’elle continuera son chemin, qui est le bon, en fécondant les esprits irréductibles au capital.

Nous essaierons toujours de nous en inspirer ainsi que de ses conseils nous poussant à approfondir théoriquement nos positions et à les développer dans notre revue. Costanzo Preve symbolise le mieux ce que peut signifier de nos jours vivre d’une façon authentiquement philosophique, un chemin de vie fait d’engagements militants réfléchis et de théorie vivante s’alimentant à cette praxis toujours mise en tension critique.

Nous adressons nos sincères condoléances à sa famille et à ses proches. Costanzo Preve ne nous quittera plus.

Laisser un commentaire