Le syndicalisme révolutionnaire à pied d’oeuvre : Les grèves de Draveil et Meru

On a du mal à s’imaginer aujourd’hui que la « belle époque » fut une période d’intenses manifestations ouvrières et d’émeutes sanglantes. De bien étrange manière, cette mémoire ouvrière à presque totalement disparue hormis au sein de petits groupes restreints. Pourtant, entre 1902 et 1913, il y aura en moyenne 1254 grèves par an, intéressant tous les secteurs de l’industrie […]

» Lire la suite

Editorial de Jean Galié : le langage de la vie réelle

La production des idées, des représentations, de la conscience, est tout d’abord immédiatement entrelacée dans l’activité matérielle et les relations matérielles des hommes, dans le langage de la vie réelle. La représentation, la pensée, les relations spirituelles des hommes apparaissent encore ici comme l’émanation directe de leur comportement matériel.

» Lire la suite

Campagne : Non au Traité Transatlantique !

En ce début de siècle où le pouvoir de l’argent peut désormais s’exhiber avec le plus parfait cynisme et un mépris toujours plus exacerbé des populations, faut-il s’étonner de voir surgir un nouveau projet de traité rédigé par les têtes-pensantes de l’oligarchie occidentale ?

» Lire la suite

Pour le Peuple et la Nation : Petite Histoire du National-Bolchévisme

Bien que porteur d’ambiguïtés, en premier lieu du fait de la réunion de deux notions en apparence totalement opposées, le National-Bolchévisme conserve un intérêt théorique indéniable et mérite qu’on continue à s’y intéresser.

» Lire la suite

Editorial du numéro 68 : Faut-il lutter contre le TAFTA

EDITORIAL EN GUISE DIALOGIQUE. FAUT-IL LUTTER CONTRE LE TAFTA ? Nous avons reçu d’une lectrice le texte suivant auquel nous répondons ci-après : « Qu’il s’agisse de gens de gauche, d’extrême gauche, d’extrême droite ou d’ailleurs, plusieurs voix s’élèvent actuellement contre le Transatlantic Free Trade Area (TAFTA), c’est-à-dire le traité de libre échange entre l’Union Européenne et les Etats-Unis. Cette contestation a […]

» Lire la suite

« Har­ro Sc­hulze-Boy­sen, Un national-bolchevik dans L’Orchestre rouge »

Á tra­vers la fi­gure de Har­ro Sc­hulze-Boy­sen, na­tio­na­liste al­le­mand op­po­sé au na­zisme, Franck Ca­no­rel con­t­ri­bue à le­ver le voile sur un cou­rant po­li­tique souvent ca­ri­ca­tu­ré ou déc­rié, mais dont bien peu, jusqu’à ­p­rés­ent, ont pris la peine d’étu­dier en pro­fon­deur la ge­nèse et les po­si­tions : le na­tio­nal-bol­c­he­visme.

» Lire la suite

Les Nanotechnologies : Aux frontières du réel ?

La science peut-elle repousser indéfiniment les limites du possible ? Cette question, nombre de têtes pensantes du système se la posent. Sans souci des conséquences, elles poursuivent le but de dépasser les limites que la Nature nous fixe. Leur but : donner un nouvel espace de développement pour le capitalisme. Même si cela doit conduire à la destruction de l’Humanité.

» Lire la suite

Lucian Blaga, philosophe de l’enracinement et de la transcendance.

L’œuvre du philosophe roumain fait partie des grandes interrogations métaphysiques sur la question de la création, de l’existence et du rapport de l’homme à celles-ci. Elle nous montre une voie de réflexion sur la nature des peuples en général et des européens en particulier, sur leur passé, leur possible destin commun en devenir et sur leur spiritualité.

» Lire la suite

Petit Guide du militant SRE

Ce guide s’adresse à ceux qui veulent s’investir dans l’action de notre organisation. Pour les plus jeunes d’entre eux, c’est souvent une première expérience politique et militante. Ce guide répond de manière concrète à des questions courantes que toutes les personnes qui souhaitent s’engager sérieusement doivent avoir à l’esprit.

» Lire la suite

Editorial du numéro 67 : La démocratie contre la Botanique

Dans l’histoire des contestations contemporaines en France, il est assez rare de devoir évoquer la mort d’un manifestant du fait de l’usage répressif de la force publique. Le phénomène de révolte n’a jamais été suffisamment massif ni suffisamment offensif lors des dernières décennies pour , ne serait-ce, que faire chanceler le pouvoir établi.

» Lire la suite

Syndicalisme de la misère. Misère du syndicalisme.

Un consensus tacite s’est établi pour masquer l’érosion des effectifs des centrales syndicales. Personne ne cherche à révéler l’ampleur de la chute des adhésions. Le ministre du travail et le patronat n’y ont aucun intérêt, car, ils ont trop besoin de ces « partenaires sociaux » pour conserver l’ordre social en canalisant les revendications du monde du travail.

» Lire la suite
1 6 7 8 9