Cinéma : « Le jeune Karl Marx »

Si l’art, notamment le septième du nom, a toujours constitué un formidable moyen de diffuser des idées politiques (Les Temps modernes réalisé par Charlie Chaplin en 1936 est un sommet du genre), le cinéma militant, qui a connu son âge d’or dans les années soixante-dix avec des chefs-d’œuvre tels que Sacco et Vanzetti de Giuliano Montaldo ou Johnny s’en-va-t’en guerre […]

» Lire la suite

David L’Epée s’entretient pour Rébellion avec Solange Bied-Charreton

David L’Epée s’entretient pour Rébellion avec Solange Bied-Charreton, une des romancières françaises parmi les plus originales de la nouvelle génération. Son dernier roman en date, Les Visages pâles (Stock, 2016) dresse un portrait aussi féroce que subtil d’une certaine droite bourgeoise tiraillée par ses contradictions, entre fuite en avant ultralibérale et tentation réactionnaire. Discussion animée au sujet de la littérature […]

» Lire la suite

Mal de vivre et contestation sociale dans les films hollywoodiens…

On pourrait croire que les Etats-Unis sont aujourd’hui le pays où la mystique du progrès est encore le plus solidement enracinée. Le constat n’est sans doute pas faux, mais il mérite d’être nuancé. Leur culture, en effet, manifeste sous certains aspects de nombreux signes de doute et d’inquiétude, particulièrement perceptibles au cours des phases les plus troublées de leur histoire. […]

» Lire la suite

Francis Cousin – Commentaires sur l’Extrême radicalité des Temps derniers

Une lecture critique du dernier livre de Francis Cousin par Pierre Lucius.  Francis Cousin est un docteur en philosophie, ou comme il s’en revendique lui-même, un « philo-analyste ». Critique de la société du spectacle, il se situe dans la filiation du situationnisme et semble aussi proche des thèses de « l’ultra-gauche », communiste de conseil (Pannekoek, Luxemburg…) et autonome. Il se considère lui-même […]

» Lire la suite

Russophobie 2.0 de Giulietto Chiesa : L’ours revient !

Ce livre revient sur la crise actuelle des rapports entre russes et occidentaux et sa genèse (qui prend forme dès la chute de l’URSS). Il est écrit par Giulietto Chiesa, journaliste italien spécialiste de la Russie où il fut correspondant pour la Stampa. A travers différents chapitres, il cherche à montrer à quel point le monde occidental et surtout les […]

» Lire la suite

Les humeurs noires de Charles Vincent : Vive la République, vive Macron, vive Weimar !

On connaît la chanson : depuis une quinzaine d’années, nous vivons le retour des années 1930. Les fâcheux sont aux portes du pouvoir, vite, un front républicain ! * voix de jeune fille * : « Tu sais, je m’intéresse pas trop à la politique, mais je vote contre l’extrême-droite, nan mais attends t’as vu que le FN veut interdire l’IVG ? ». Conséquence de […]

» Lire la suite

Entretien avec Alain de Benoist : Deux France face-à-face

Au lendemain du premier tour de l’élection présidentielle qui a vu Emmanuel Macron et Marine Le Pen se qualifier, Rébellion a recueilli l’analyse  d’Alain de Benoist sur la grande transformation du champ politique. Le premier tour de la présidentielle est-il le signe de la mort définitive du clivage droite-gauche ? Pensez-vous qu’une recomposition politique soit en cours ? Rien n’est jamais définitif, […]

» Lire la suite

Entretien avec François Bousquet : L’énigme Patrick Buisson

Patrick Buisson est devenu la bête noire des médias, mais en même temps il a été reçu sur les principaux plateaux de télévision lors de la sortie de son livre, La Cause du peuple. Les journalistes n’ont-ils pas une fascination/répulsion envers lui ? L’intelligence du diable. Elle fascine, elle brûle. Difficile de s’y soustraire. Même quand on fait profession d’angélisme comme […]

» Lire la suite

Panait Istrati, l’homme révolté

  Le Prince des vagabonds Il y a en littérature, comme en d’autres domaines, des faussaires qui parfois tiennent temporairement le devant de la scène, des boursouflures médiatiques qui ignorent ce que signifie écrire avec son âme et son sang, écrire pour hurler sa révolte et ne pas désespérer. Panait Istrati est un authentique écrivain, c’est pourquoi ses textes ont […]

» Lire la suite

Monsieur Hulot contre les robots

L’oeuvre de Jacques Tati est enfin reconnue. Cette reprise d’un article paru dans la revue Cartouche sur le cinéaste offre une vision de son rapport avec le monde moderne.  Tati, les yeux d’un enfant Il est un art que l’on ne cultive plus ou plutôt que l’on ne sais plus cultiver : celui de l’humour féroce, de la critique hautaine et […]

» Lire la suite

Lisbonne ou l’éternel départ : Le Portugal d’hier et d’aujourd’hui…

Ville pleine de mélancolie, d’ombres du passé et du bruit du présent, Lisbonne vit repliée dans son splendide isolement, indifférente à la marche du monde. Plongée dans l’introspection sans fin de son âme tourmentée, elle s’est à peine aperçu des bouleversements que la modernité lui a fait subir. Pour se venger, elle aime égarer ses visiteurs dans les dédales des […]

» Lire la suite

Le Land Art : Art et Nature

Fin des années soixante, certains artistes ressentent le besoin, voire la nécessité de faire éclater l’espace de la toile ainsi que de s’émanciper face aux lieux d’expositions qui leurs sont habituellement consacrés, tels que les musées ou autres galeries d’art privées. Ces artistes, soucieux de voir un environnement chéri de plus en plus menacé, vont se confronter à la fascinante […]

» Lire la suite

Entretien avec Jean Haudry : A la recherche de la Tradition européenne

Né en 1934, Jean Haudry est le spécialiste français des langues Indo-Européennes. Ancien titulaire de la chaire de « sanscrit et grammaire comparée des langues indo-européennes » à l’université Lyon III. Jean Haudry est l’auteur de plusieurs ouvrages spécialisés, et contribue régulièrement à des revues scientifiques comme le Bulletin de la Société de Linguistique de Paris, mais aussi aux périodiques […]

» Lire la suite

Les Réprouvés d’Ernst Von Salomon : Grandeurs et limites de l’activisme

Les Réprouvés d’Ernst Von Salomon : Grandeurs et limites de l’activisme Bréviaire de plusieurs générations d’aventuriers et de militants (de « gauche » comme de « droite »), « Les Réprouvés » est l’analyse la plus fine des grandeurs et des limites de l’activisme. A travers le récit d’Ernst Von Salomon, on découvre une époque troublée où les explosifs les […]

» Lire la suite

La Science Fiction, laboratoire sociologique

Mon propos pour cet article sera de vous parler de la Science Fiction comme média culturel, dont l’intérêt est de comprendre notre présent à l’aune de nos espérances et nos craintes pour l’avenir. Pour ce faire, je m’appuierai davantage sur les pères de la science fiction que sur des références plus contemporaines. Mais il est aussi nécessaire de bien définir […]

» Lire la suite

Révérence pour Iouri Mamleev (11-12-1931 – 25-10-2015)

  Une bien triste nouvelle nous a été soufflée de l’Est lointain  le dimanche 25 octobre 2015 : il s’agit de la disparition à l’âge de 84 ans d’une incontournable figure de la contre-culture et de l’ésotérisme moscovite, Yuri Mamleev. Un funeste événement qui nous offre l’occasion de revenir sur le parcours et l’œuvre trop peu connue dans nos contrées de […]

» Lire la suite

Mod, le Retour sans fin !

« Modernism is an aphorism for clean living under difficult circumstances » ( Le modernisme est un aphorisme pour une vie propre dans des circonstances difficiles ) disait Pete Meaden. Le Mouvement Mod revient à la mode, son style sixties british est partout (du design à la musique, en passant par les vêtements) récupéré par les faiseurs de tendances. Parce que nous […]

» Lire la suite

La fête est finie d’Olivier Maulin

D’un roman à l’autre, Olivier Maulin, célèbre à travers ses personnages picaresques : la nature, la décroissance, l’amitié, le non-conformisme, la joie de vivre.. Ce dernier roman, n’échappe pas à cette règle et nous embarque dans des aventures invraisemblables avec deux paumés, deux ratés que sont Victor et Picot. Dès leur première nuit, ce duo attachant engagé comme vigiles sur un parc […]

» Lire la suite

Otto Weininger : Le dualisme de la chair et de l’esprit

Vienne, octobre 1903. Le corps d’un jeune suicidé est découvert dans la maison qui vit mourir Ludwig von Beethoven ; il s’est tiré une balle de pistolet en plein cœur. Cet homme, c’est Otto Weininger, jeune et brillant intellectuel juif, s’étant distingué quelques mois plus tôt par la publication d’un volumineux ouvrage Sexe et Caractère, se proposant  «d’éclairer les relations sexuelles […]

» Lire la suite

Eléments de musique industrielle

Ses probables fondements sont dans le Futurisme, dans la praxis et les théories que Luigi Russolo énonça dans  L’art des bruits : le bruit comme enrichissement de la matière sonore, et concerts joués sur des instruments inventés ; puis, également, dans les musiques expérimentales : de John Cage et du silence considéré comme note à part entière, à Pierre Boulez et aux compositions aléatoires, […]

» Lire la suite

Entretien avec Jean-Pierre Turmel : A la croisée de Max Stirner, de Throbbing Gristtle et de Joy Division

Jean-Pierre Turmel est le co-fondateur et l’animateur de Sordide Sentimental, label précurseur défrichant l’avant-garde de la musique industriel, de la new-wave, du mouvement gothique et du néo-primitivisme. A ce titre il a publié de nombreux artistes cultes comme Throbbing Gristtle, Psychic TV , Joy Division, Tuxedomoon… Chaque objet, édité en série limité est composé à la fois de musique, d’image […]

» Lire la suite

Entretien avec Marc Laudelout : Mister Céline. Docteur Destouches

Comme son nom l’indique, Le Bulletin célinien (fondé en 1981) est entièrement con­sacré à l’oeuvre de Louis-Fer­dinand Céline. Chaque mois, il rend compte de tout ce qui constitue l’actualité célinien­ne. Cette revue indispensable est dirigée, avec la plus gran­de rigueur, par Marc Laude­lout. Entretien publié dans Rébellion 29 – Mars/Avril 2008 Comment devient on célinien ? Qu’est ce qui vous […]

» Lire la suite

Faut-il (re)lire Houellebecq ?

1995, alors que la France se mobilise contre le plan Juppé, un ovni littéraire révolutionne la littérature . Un écrivain inconnu publie un court roman autobiographique qui devient vite le symbole de l’ambiance anti-libérale de l’époque. Extension du domaine de la lutte de M. Houellebecq, obscur informaticien et ex-militant de gauche, exprime le malaise civilisationnel de la France mal remise […]

» Lire la suite
1 2